Qu'est-ce que le stockage objet ?

Également connu sous le nom de stockage basé sur des objets, le stockage objet diffère des autres architectures de stockage de données informatiques car il permet de gérer des objets plutôt que des systèmes de fichiers ou des blocs de données. Un « objet » comprend les données elles-mêmes, certaines métadonnées et un identifiant unique. Ces données sont immédiatement accessibles via des API ou http/https. De cette façon, le stockage objet protège les données. Ces données peuvent également être répliquées vers plusieurs datacenters si nécessaire. 

Stockage objet

Il existe plusieurs méthodes de mise en œuvre du stockage objet : au niveau de l'appareil, au niveau du système et au niveau de l'interface. Quel que soit le niveau, les systèmes de stockage objet peuvent retenir des quantités massives de données non structurées, qui constituent la majeure partie des données dans le monde.

D'une manière générale, le stockage objet sert souvent à aider les développeurs d'applications, qui doivent composer avec les supports créés par les utilisateurs. Étant donné que le stockage objet peut gérer un nombre illimité de fichiers multimédias et qu'il peut s'étendre au-delà du pétaoctet, les développeurs et les administrateurs informatiques le trouvent utile pour stocker :
  • Des données non structurées comme des photos, des pistes audio, des vidéos, etc.
  • Des fichiers de sauvegarde, des fichiers de base de données et des fichiers log.
  • De grands ensembles de données. 
  • Des fichiers d'archives.
  • Des fichiers de collaboration en ligne, comme Dropbox.
  • Et d'autres cas d'utilisation.
Stockage objet
Stockage objet
Sans oublier que le stockage objet est également disponible dans le cloud. Voici quelques fournisseurs courants de stockage objet dans le cloud :
  • Amazon S3
  • Rackspace Cloud Files
  • Microsoft Azure Blob Storage
  • Google Cloud Storage

Stockage fichier vs. stockage bloc vs. stockage objet

Pour comprendre le stockage objet et les architectures de stockage similaires, il est important de se pencher d'abord sur la solution de stockage de base : le stockage fichier. Le stockage basé sur des fichiers, comme la plupart de ses prédécesseurs, est simple, mais limité. Les fichiers sont nommés, étiquetés avec des métadonnées, puis organisés en dossiers. Le processus de nomenclature est ce qui rend la navigation relativement simple. Comme de nombreuses entreprises ont besoin d'un accès centralisé aux fichiers, le stockage fichier est une option envisageable. 

Le stockage fichier offre également un système hiérarchique qui, avec de petites quantités de données, fonctionne parfaitement bien. Et si, techniquement, vous pouvez créer et stocker un nombre illimité de fichiers, il est beaucoup plus difficile de les retrouver plus tard. Passer en revue des dossiers sans fin remplis de fichiers sans fin n'est tout simplement pas évolutif ni efficace.
 
Les risques de la non-application d'un plan de reprise après sinistre
En gardant cette contrainte majeure à l'esprit, il est temps de se pencher sur le niveau de stockage suivant : le stockage bloc. Communément utilisé dans les architectures SAN, le stockage bloc gère un volume de stockage brut appelé « bloc », qui comprend des fichiers qui ont été divisés en segments de données de taille égale. À partir de là, un système d'exploitation gère ces volumes et les utilise comme disques durs individuels, ce qui permet aux organisations d'utiliser des outils tiers pour gérer et sauvegarder les données.

Le stockage bloc offre également un contrôle des données bien meilleur et plus détaillé que le stockage fichier. Contrairement aux architectures de stockage fichier, le système d'exploitation central détermine la stratégie de gestion du stockage, en allouant le stockage à différentes applications, en déterminant où vont les données et en provisionnant les outils nécessaires.

Par rapport aux deux architectures, le stockage objet est bien mieux adapté aux volumes de données en constante augmentation. Il est beaucoup plus facile de trouver un jeu de données spécifique dans une architecture de stockage objet. Comme chaque objet possède son propre identifiant unique, il n'est pas nécessaire de rechercher manuellement un nom dans plusieurs fichiers. Et avec l'expansion inévitable des données, les entreprises sont généralement beaucoup plus satisfaites des capacités du stockage objet. Si les architectures de stockage fichier et de stockage bloc peuvent être étendues, leur ergonomie et leur simplicité diminuent à mesure que les données franchissent le cap des pétaoctets.

Les avantages du stockage objet

Les personnes et les machines sont responsables de la génération de quantités massives de données, et si certaines sont structurées, la plupart d'entre elles ne le sont pas. Les données non structurées étant difficiles à gérer et à stocker, les entreprises se tournent vers les solutions de stockage objet pour relever les défis qui leur sont propres. En outre, le stockage objet offre les avantages suivants :

Une grande facilité de recherche :

Dans l'architecture de stockage objet, les métadonnées résident dans l'objet lui-même. Cela signifie que les administrateurs informatiques n'ont pas besoin de créer des bases de données pour fusionner les métadonnées avec les objets. En outre, des métadonnées personnalisées peuvent être créées, modifiées et ajoutées au fur et à mesure. Plus important encore, les métadonnées personnalisées facilitent la recherche et la navigation dans le stockage objet, contrairement à son prédécesseur, le stockage par fichier. 

Une évolutivité illimitée :

Un des avantages les plus évidents du stockage objet est sans doute sa capacité à évoluer sans limite. Les entreprises peuvent ajouter des nœuds selon leurs besoins et procéder à une mise à l'échelle horizontale. Étant donné que les métadonnées restent avec les objets, le système est « horizontal », ce qui permet une mise à l'échelle pratiquement illimitée par rapport aux méthodes de stockage traditionnelles.

Rentabilité :

En matière d'évolutivité, les entreprises qui génèrent de gros volumes de données ont besoin d'un système qui soit le plus logique possible pour leur budget. Le stockage objet étant facilement évolutif, il est beaucoup plus rentable de stocker les données dans un environnement sans limitation de volume et de capacité de recherche.

Une meilleure résilience :

Le stockage objet permet une récupération rapide et fiable des fichiers objets en cas de sinistre. Lorsqu'un objet est créé, il est alors automatiquement copié sur un ou plusieurs nœuds. Si un sinistre survient, les entreprises peuvent être sûres que leurs données ne seront pas perdues.

Pourquoi les entreprises optent-elles pour le stockage objet ?

On estime que 80 % de toutes les données générées sont non structurées, et ce pourcentage est peut-être encore sous-estimé. D'ici 2025, IDC estime que nous disposerons de dix fois plus de données qu'aujourd'hui.

Les entreprises de toutes tailles doivent composer avec d'énormes quantités de données en constante augmentation, et comme la croissance (en particulier celle des données non structurées) peut être imprévisible, la solution de stockage qu'elles choisissent doit pouvoir être mise à l'échelle rapidement, facilement, et à la demande. Avec le stockage objet, les entreprises sont non seulement mieux équipées pour stocker leurs données, mais elles sont également mieux à même de les gérer, de les interroger et donc de les exploiter pour obtenir de meilleures informations.

En outre, par rapport aux systèmes précédents de stockage fichier et bloc, le stockage objet n'est pas limité par une organisation hiérarchique. Au contraire, les données sont organisées sur un plan horizontal, offrant un accès plus clair et plus facilement disponible que ce que d'autres architectures de stockage peuvent offrir. De plus, cet environnement horizontal est beaucoup plus personnalisable par nombre, par attribut, et bien plus encore.

Ressources associées

Repenser le stockage objet à l'ère du multi-cloud

Réarchitecturer le stockage non structuré

Résoudre les problèmes liés à la gestion des données non structurées

Repenser le stockage pour un monde orienté données

Les principales considérations de stockage pour les données non structurées

En savoir plus sur l'automatisation cloud

Commençons !

Planifiez une démo personnalisée avec un consultant en solutions et découvrez comment Nutanix Enterprise Cloud peut transformer votre entreprise.