Local Clients

Rabot Dutilleul modernise son SI avec Nutanix  

À l’occasion d’une refonte globale, le groupe de BTP a choisi la simplicité de mise en oeuvre et de gestion de Nutanix pour poser les bases d’une infrastructure moderne et évolutive.  

SECTEUR

  •  BTP   

CHALLENGES

  • Modernisation de l’IT   

SOLUTIONS

  • Nutanix Acropolis
  • Nutanix AHV     

BENEFICES

  • Administration simplifiée
  • 20% de gains en productivité
  • Évolutivité et fiabilité du socle technique 

Né en 1920 dans la métropole lilloise, le groupe de BTP Rabot Dutilleul a progressivement développé des métiers complémentaires liés au monde de la construction, acquérant ainsi une maîtrise complète de la chaîne de l'immobilier. Au fil des années, il s’est également étendu à l’international. Aujourd’hui, il emploie environ 1300 personnes et génère un chiffre d’affaires de plus de 700 millions d’euros. Fortement investi dans le développement durable, le Groupe s’est fixé pour objectif de construire et réhabiliter des bâtiments performants d’un point de vue économique, social et environnemental. Une politique qu’il applique aussi à sa démarche informatique en privilégiant les solutions GreenIT. 

En combinant serveurs, stockage et réseau dans une solution fortement automatisée par des couches logicielles, Nutanix réduit la mise en oeuvre et surtout le temps consacré à la gestion quotidienne de façon très significative

– François Depoortere, directeur transformation et services numériques de Rabot Dutilleul.

LE PROJET 

Il y a deux ans, la société s’est lancée dans un projet global de refonte de ses infrastructures IT, abandonnant au passage ses deux datacenters au profit de l’externalisation. « Notre infrastructure IT avait plus de 10 ans et la remise aux normes des salles informatiques aurait exigé des travaux conséquents. C’était beaucoup plus simple d’aller chercher des mètres carrés chez un prestataire pour poser notre nouveau matériel », explique François Depoortere, directeur transformation et services numériques de Rabot Dutilleul.

Dans son appel d’offres, le Groupe avait inclus deux critères incontournables : quelle que soit la solution choisie, elle devait s’inscrire dans la politique de développement durable de la société, avec un hébergeur qui utilise les énergies renouvelables pour alimenter son datacenter, et s’appuyer sur l’hyperconvergence. « J’avais déjà eu l’occasion de mettre en oeuvre une infrastructure Nutanix dans une autre entreprise, explique François Depoortere.

Grâce aux couches logicielles qui automatisent beaucoup de choses, l’hyperconvergence simplifie considérablement la mise en oeuvre et surtout la gestion au quotidien. Nous avons bien entendu comparé les solutions du marché avec des POC. Nutanix s’est clairement distingué : sa solution est non seulement excellente d’un point de vue rapport qualité/prix, mais elle est aussi fiable, très performante et évolutive. Nutanix possède un temps d’avance sur ses concurrents ».

SOLUTION

Accompagné par Spie ICS et sa filiale S-Cube qui ont répondu à l’appel d’offres avec une solution complète qui correspondait le mieux aux attentes du Groupe, Rabot Dutilleul a finalement déployé 7 noeuds Nutanix, répartis entre les datacenters. Objectif : sécuriser le fonctionnement du système d’information en capitalisant sur deux installations distinctes, réunies par un PRA. « Faute de ressources et de moyens, mais aussi en raison de la complexité inhérente au dispositif, nous n’avions pas de PRA auparavant. Avec Nutanix, tout est beaucoup plus simple, la finesse de la technologie permettant même de faire du transfert de VM d’un site à l’autre sans que cela soit complexe », souligne François Depoortere.

Lancée début 2019, la migration de la centaine de VM de la société a été découpée en deux grands lots : d’abord le système des finances, puis celui de gestion. Au passage, la société a profité de cette évolution pour abandonner la couche de virtualisation existante au profit de AHV afin de réaliser des économies en licences et éviter le poids d’une surcouche logicielle. « Nous avons quand même procédé par petites étapes afin d’éviter les coupures de services, note le directeur transformation et services numériques de Rabot Dutilleul. Finalement, nous n’avons réalisé qu’une seule coupure d’un jour et, du début à la fin, nous n’avons rencontré aucun problème. Nous avons rarement eu des projets qui se passent aussi bien ».

ET APRES ?

Près de deux ans plus tard, François Depoortere se félicite encore de cette migration qui a ouvert de nouveaux horizons à la société : « La mise en oeuvre d’un socle fiable, performant et évolutif était un prérequis pour lancer de grands chantiers applicatifs. D’autant que grâce à cette nouvelle infrastructure, nous avons réalisé des gains de temps significatifs en administration, ce qui compte vraiment quand on est une petite équipe de 12 personnes pour gérer le système d’information d’un groupe international ». 

Rabot Dutilleul a aussi réalisé des gains de productivité de l’ordre de 20% : traitements plus rapides, sauvegardes effectuées plus vite, etc. « On partait de loin avec notre système vieux d’une dizaine d’années, reconnaît François Depoortere, mais on est quand même passés de la 2CV à la voiture de course ». 

Rabot Dutilleul cherchait un seul prestataire, capable d’apporter la solution technique et l’hébergement. Nous avons combiné les offres de nos partenaires dans une solution clef en main et sur mesure que nous avons orchestrée tout au long du projet

– Antoine de FIEVET de Spie / Guillaume HOCHAIN (Avant-Vente SPIE ICS)