Local Clients

L’AFIPH capitalise sur l’infrastructure Nutanix pour mieux supporter les besoins de ses collaborateurs

Grâce aux économies réalisées par la migration de son parc applicatif sur une infrastructure Nutanix, l’association familiale pour Personnes Handicapées a pu déployer de nouveaux outils etenrichir les services apportés à ses utilisateurs.

L’association familiale pour Personnes Handicapées (AFIPH) accompagne le handicap en Isère depuis 1961. Elle propose également des solutions de répit et de soutien aux aidants. Créée et gérée par des familles, elle repose sur une organisation participative, avec la volonté de rester au plus près des besoins des personnes et des familles. Reconnue d’utilité publique, elle est le 7ème employeur en Isère avec une centaine de sites dont 24 établissements et services allant de l’IME (Instituts médicaux éducatifs) à l’ESAT (Établissements ou Services d’Éducation par le Travail) sans oublier les maisons d’accueil spécialisées pour les handicaps plus lourds. Avec plus de 2 500 professionnels, elle accompagne en moyenne 2 700 personnes en situation de handicap.

Outre l’aspect financier, nous avons surtout apprécié les outils de supervision très complets proposés par Nutanix via Hardis Group. Nous allions enfin pouvoir reprendre la main sur notre informatique

Sébastien Mondjian, responsable informatique de l’AFIPH

LE PROJET : besoin d’optimisation de l’infrastructure IT

En 2014, l’AFIPH a décidé de confier son parc applicatif à un hébergeur. « Nous ne sommes que deux pour gérer près de 600 utilisateurs qui utilisent notre infrastructure, explique Sébastien Mondjian, responsable informatique de l’association. C’était compliqué de tout prendre en charge, ne serait-ce qu’en période de congés, d’autant que nous n’avions pas d’installation électrique stable et redondante au siège à Grenoble adaptée à une salle informatique.» L’externalisation ne s’est toutefois pas passée aussi bien que l’association l’espérait. Trop dépendante de son prestataire pour gérer sa quarantaine de machines virtuelles, l’équipe IT ne disposait pas d’outils de supervision adaptés lui permettant d’anticiper et de gérer les incidents.

« Nous étions régulièrement confrontés à des lenteurs dans la demande d’analyse de l’infrastructure ce qui ne permettait pas d’avoir les informations en temps réel et qui ne répondait parfois pas à la demande » se souvient Sébastien Mondjian. « Nous avons donc décidé de changer de solution en optant pour un prestataire qui propose de véritables outils de supervision et de reporting ». Après un appel d’offres lancé en 2018, l’association a finalement retenu la solution Nutanix proposée par Hardis Group.

RESULTATS : optimisation des coûts et meilleur service avec Nutanix

Parmi les raisons qui ont conduit à ce choix, le responsable informatique de l’AFIPH reconnaît que le coût a joué un rôle très important. « La possibilité de monter en charge sans tout remettre en cause était également importante, mais finalement, c’était plus le problème de notre prestataire que le nôtre. En réalité, outre l’aspect financier, nous avons surtout apprécié les outils de supervision très complets proposés par Hardis Group. Nous allions enfin pouvoir reprendre la main sur notre informatique », se souvient Sébastien Mondjian.

Avant la migration, une partie des 600 utilisateurs actuels accédaient déjà à leurs applications via un bureau distant en VDI. L’association a profité du changement de prestataire pour changer sa couche de virtualisation au profit d’ AHV - une solution Nutanix de virtualisation professionnelle et sécurisée qui optimise les opérations Elle a aussi basculé tous ses utilisateurs en postes de travail virtuels, faisant ainsi grimper le nombre de ses machines virtuelles de 40 à 60. Résultat, après avoir adopté une solution de trois nœuds Nutanix, l’association est passée à quatre et s’apprête courant 2021 à investir dans un nœud supplémentaire pour accompagner la croissance de ses besoins IT. Parallèlement, elle a aussi investi dans un PRA (plan de reprise d’activité) sur un second site distant qui aujourd’hui comprend trois nœuds Nutanix et donc quatre en 2021.

ET APRES ?

Grâce à cette migration, l’AFIPH a réduit ses coûts d’infrastructures d’environ 30 à 40 %. Une économie très significative sans laquelle elle n’aurait probablement pas pu mettre en œuvre un PRA, ajouter de nouveaux nœuds pour basculer tous ses utilisateurs en VDI ou encore investir dans de nouveaux projets. Parallèlement, plus sereine, elle a retrouvé la maîtrise de son système et peut désormais mieux répondre aux attentes de ses utilisateurs. « Aujourd’hui, nous avons non seulement les outils pour superviser, mais également pour agir en cas de problème. Nous pouvons gérer les sauvegardes très simplement, intervenir si un serveur sature, obtenir des statistiques et un historique... Nous sommes capables de voir ce qui se passe en temps réel et même anticiper grâce aux nombreuses métriques dont nous disposons », résume Sébastien Mondjian.

LE MOT DU PARTENAIRE

À la recherche d’une solution économique et simple à administrer, l’AFIPH voulait conserver la maîtrise de son système d’information et augmenter la qualité et la fiabilité du service rendu à ses utilisateurs. Nutanix répondait parfaitement à ses objectifs et nous avons été ravis de pouvoir accompagner l’association dans une migration qui a considérablement élargi son champ des possibles

Yannick Parrain, directeur vente et avant-vente solutions cloud de Hardis Group