Qu'est-ce qu'un cloud hybride?

Au sens large, un cloud hybride combine un système informatique sur site (infrastructure traditionnelle et cloud privé) avec des ressources ou des services hors site provenant d'un cloud public, comme Google Cloud Platform (GCP), Amazon Web Services (AWS) ou Microsoft Azure, ou d'un fournisseur de services cloud (CSP).

Au sens strict, un cloud hybride est un service construit à partir d'une combinaison de différents clouds qui peuvent inclure des clouds privés et publics ainsi que des CSP. Dans une pile d'applications 3-tiers, le service de présentation peut se trouver sur un cloud public, le service d'application peut résider sur un cloud privé géré, et le service de base de données peut résider sur site.

Qu'est-ce que le cloud hybride ?
Illustration issue du livre blanc Conception et construction de cloud hybride

Fonctionnement d'un cloud hybride

L'avènement du cloud computing dans les systèmes informatiques d'entreprise a apporté bien plus que des avantages commerciaux et de nouvelles fonctionnalités pour l'utilisateur final. Une toute nouvelle terminologie est apparue pour décrire les nombreuses variétés de stockage et de transmission de données virtuelles. Tout d'abord, nous avons découvert les clouds privés, ou environnements virtualisés créés pour que les utilisateurs puissent accéder à la demande aux serveurs et autres ressources nécessaires à la prise en charge des charges de travail de leur organisation, sans que ces ressources soient partagées en dehors de celle-ci. Les infrastructures de cloud privé de ce type sont généralement, mais pas toujours, créées en utilisant les ressources propres au datacenter de l'entreprise. Par la suite, les clouds publics ont fait leur apparition. Il s'agit de clouds dont l'accès et la consommation sont publics. Cela signifie que toutes les ressources matérielles de mise en réseau, de stockage et de calcul sont détenues et gérées par un fournisseur tiers comme Amazon Web Services (AWS), Microsoft Azure ou Google Cloud Platform (GCP). Bien que les charges de travail soient partitionnées pour la sécurité des données, ces ressources sont partagées par les clients d'un fournisseur de cloud public particulier. Le grand avantage des clouds publics est de ne pas avoir à gérer soi-même les ressources et de bénéficier d'une plus grande souplesse que dans un environnement sur site.

Puisqu'il existe désormais deux types de clouds, nous avons naturellement besoin d'une nouvelle terminologie pour décrire la transmission des applications et des données entre les clouds publics et privés. Cette architecture est ce que nous appelons un cloud hybride. Comme une sorte d'autoroute cryptée, le cloud hybride permet aux opérateurs d'effectuer une seule tâche en exploitant deux ressources cloud distinctes. Il faut toutefois garder à l'esprit que la plupart des environnements de cloud hybride utilisent deux clouds privés distincts. Ce qu'il faut retenir, c'est que le cloud hybride combine les ressources de deux clouds différents ou un mélange des deux. Imaginez un diagramme de Venn, avec un cloud privé sur site à gauche et un cloud privé hébergé à droite. Le cloud hybride correspond à l'ensemble des deux parties. L'espace qui se chevauche au milieu représente la couche hybride.

Cette zone intermédiaire entre les clouds constitue une passerelle essentielle pour la transmission des données. Elle permet aux organisations de tirer parti des capacités du cloud sans compromettre la productivité ni la sécurité.

Cloud hybride et multicloud

Qu'en est-il des environnements qui utilisent à la fois des infrastructures de cloud public et privé, mais dont les données peuvent ou non être partagées entre elles ? Comment catégoriser ce scénario ?

Cette nouvelle architecture de cloud hybride est désignée par le terme « environnement multicloud ». Ces types d'environnements cloud diffèrent des hybrides, car ils impliquent la présence et l'utilisation de nombreux clouds sans garantie d'interopérabilité entre eux. Cette architecture émergente connaît un succès croissant car elle permet d'accéder à plusieurs modèles de services dans le cloud.

Un préjugé courant, lorsqu'on compare les infrastructures hybrides et multicloud, est que les deux s'excluent mutuellement. La définition explicite d'un environnement multicloud, à plusieurs clouds, laisse penser qu'un modèle de cloud hybride est également un modèle multicloud. Cependant, l'inverse n'est pas toujours vrai. Une configuration multicloud peut être hybride, mais elle n'implique pas nécessairement que les clouds individuels communiquent entre eux.

Multi-cloud is the use of more than one cloud platform that delivers a specific application or service and can be comprised of public, private, and edge clouds.

La raison la plus évidente de cette approche en silo est la sécurité des données. Bien qu'ils disposent de capacités de chiffrement des données et d'autres moyens de prévention des menaces, les opérateurs de cloud redoutent toujours l'exposition aux risques liés au transfert de données entre clouds. Cela ne signifie pas pour autant qu'ils n'auront pas besoin d'utiliser plusieurs clouds à la fois. Les organisations des secteurs public et privé ont de plus en plus de raisons commerciales de gérer les charges de travail entre plusieurs fournisseurs de clouds. Dans ces cas, les clouds exécutent plusieurs tâches. Les clouds ne partagent pas les données ou la puissance de calcul pour une seule utilisation comme dans le cas de l'environnement hybride. En dehors de la sécurité, de nombreuses organisations se retrouvent littéralement dans un environnement multicloud car elles n'ont pas de justification commerciale pour partager des applications ou des données entre les clouds.

Quels sont les avantages du cloud hybride ?

Avantage du cloud hybride : Flexibilité et agilité

Flexibilité et agilité

Le principal avantage d'un cloud hybride bien conçu est, de loin, l'agilité accrue de l'entreprise. Vous avez facilement accès aux ressources nécessaires pour prendre en charge de nouvelles applications, pour mener à bien des projets de développement et de test, ou pour répondre rapidement à des besoins imprévus. Dans un monde idéal, les charges de travail pourraient être transférées rapidement entre les systèmes sur site et les clouds, et les ressources pourraient être exploitées à partir de plusieurs emplacements. (Malheureusement, les différences d'API et d'architecture entre les différents fournisseurs de cloud rendent cet objectif difficile à atteindre).

Élasticité

Dans de nombreux secteurs, les besoins en ressources varient considérablement. Le retail en est le parfait exemple, avec des pics d'activité avant les fêtes de fin d'année. Un modèle de cloud hybride vous donne la possibilité de répondre de manière élastique aux besoins en ressources. Dans le même ordre d'idées, de nombreuses applications individuelles connaissent de grandes fluctuations dans la demande de ressources. Ces applications doivent opérer dans un environnement où elles peuvent capter des ressources quand elles en ont besoin et les libérer quand ce n'est pas le cas, réduisant ainsi les dépenses globales.

Avantage du cloud hybride : Élasticité
Avantage du cloud hybride : Libre-service

Libre-service

Un cloud hybride bien conçu peut permettre aux utilisateurs de l'IT, tels que les développeurs et les responsables métiers, d'accéder à l'infrastructure et aux services informatiques via un portail en libre-service. Cela leur donne non seulement un accès immédiat aux services, mais réduit aussi la charge qui pèse sur l'équipe IT puisqu'elle n'a plus à servir d'intermédiaire.

Accélération de la diffusion de nouveaux produits et services

Le cloud hybride peut vous aider à distribuer plus rapidement de nouveaux produits et services en éliminant les obstacles qui ralentissent vos équipes commerciales et développement. Les nouveaux services numériques deviennent plus faciles à créer et à déployer, et les développeurs et ingénieurs de test peuvent mieux accéder aux ressources dont ils ont besoin au moment où ils en ont besoin.

Avantage du cloud hybride : Accélération de la diffusion de nouveaux produits et services
Avantage du cloud hybride : Contrôle des coûts

Contrôle des coûts

Un modèle de cloud hybride vous permet d'exécuter chaque application de la manière la plus efficiente possible, tout en adoptant un modèle de paiement à l'utilisation qui réduit vos investissements dans l'infrastructure et les datacenters. Concevoir des datacenters pour faire face aux pics de charge et laisser l'infrastructure inutilisée une grande partie du temps est un mauvais choix par rapport à l'ajout ponctuel de ressources cloud pour faire face aux périodes de pointe.

Pas de dépendance vis-à-vis d'un fournisseur

Si vous adoptez un modèle basé uniquement sur le cloud, il est pratiquement impossible d'éviter de se retrouver dépendant d'un ou deux fournisseurs de cloud. Le coût pour faire sortir vos données du cloud peut être prohibitif, vous devez donc faire preuve de prudence avant de transférer des données des datacenters vers le cloud.

Avantage du cloud hybride : pas de dépendance vis-à-vis d'un fournisseur
Avantage du cloud hybride : accès aux technologies les plus récentes

Accès aux technologies les plus récentes

Dans l'environnement concurrentiel actuel, les entreprises ne peuvent pas se permettre de se retrouver dans une situation où elles ne peuvent pas accéder immédiatement aux technologies qui pourraient leur procurer un avantage commercial. L'IA illustre bien cette situation. Les grands clouds publics innovent rapidement et offrent des services concurrents. Un modèle de cloud hybride vous donne la flexibilité nécessaire pour utiliser la meilleure technologie afin de saisir les opportunités.

Assurer la sécurité des clouds

Selon un récent rapport d'analystes sur le leadership en matière de stratégie de cloud, plusieurs experts du secteur sont arrivés à la conclusion que la sécurité des principaux fournisseurs de cloud est aussi bonne, voire meilleure, que celle de la plupart des datacenters d'entreprise. La sécurité ne devrait plus être considérée comme un obstacle majeur à l'adoption des services de cloud public. Toutefois, il ne s'agit pas simplement de transférer les charges de travail sur site vers le cloud. Les équipes de sécurité doivent chercher à tirer parti de l'infrastructure programmable de l'IaaS du cloud public. En automatisant autant que possible le processus, on élimine le risque d'erreur humaine, qui est généralement responsable du succès des cyberattaques. Le suivi des contrôles de sécurité doit être automatisé et programmé pour assurer une conformité complète du cloud.

Si une stratégie hybride et multicloud présente de nombreux avantages, elle crée un risque réel de fragmentation des données de votre entreprise. En raison du manque de visibilité, il peut être très difficile d'identifier et de suivre les ressources de données, de savoir où elles se trouvent et si elles sont correctement protégées ou non. Les rapports sur les données laissées sans protection dans les clouds publics renforcent les inquiétudes des entreprises quant au stockage de leurs données critiques. Dans de nombreux cas, ces données ont été exposées simplement parce que les opérateurs n'étaient pas suffisamment formés au modèle et aux outils de sécurité d'un cloud donné. Afin de vous assurer que vous disposez de la visibilité et de la sécurité appropriées sur vos clouds (publics et privés), veillez à appliquer un modèle centré sur la sécurité qui assure une surveillance et une gestion continues des risques et des menaces pour la sécurité des clouds. Ce modèle s'appuiera sur des outils innovants et sur l'automatisation pour détecter les menaces de sécurité en temps réel, agir sur ces menaces et mesurer les résultats en matière de sécurité et de conformité. Évaluez et ajoutez des outils de monitoring permanent de la sécurité et de la gouvernance du cloud, en effectuant régulièrement des contrôles automatiques de la situation, et gardez à l'esprit que dans un monde basé sur le cloud public, la sécurité est une « responsabilité partagée » entre l'utilisateur et le fournisseur de cloud.

Pourquoi opter pour un cloud hybride ?

De nombreux éléments indiquent que le cloud hybride est le modèle optimal pour l'entreprise. Selon le rapport « State of the Cloud » publié par RightScale en 2017, le cloud hybride est la stratégie privilégiée des entreprises ; 85 % des entreprises ont mis en place une stratégie multi-cloud, contre 82 % en 2016.

Progression du cloud hybride

À l'échelle régionale, les Amériques font état d'une plus grande utilisation des clouds hybrides aujourd'hui (22 %) et dans les 12 prochains mois (31 %). Toutefois, les projections sur les deux prochaines années indiquent que les projets hybrides de la zone EMEA (43 %) dépasseront ceux des Amériques (39 %) et que l'APJ (39 %) comblera son retard.

Davantage d'utilisateurs de cloud hybride ont affirmé que tous leurs besoins étaient satisfaits (49 %) que ceux utilisant un seul cloud public (37 %).

Le cloud hybride gagne-t-il en popularité ?

Malgré une certaine réticence au départ, les principaux fournisseurs d'IaaS ont commencé ces dernières années à intégrer leur infrastructure de cloud public aux ressources sur site de leurs clients. Les fournisseurs créent des outils qui fonctionnent dans ces environnements, et ils s'associent à des partenaires étroitement liés aux datacenters des entreprises.

Quelle est la meilleure stratégie pour
créer un cloud hybride ?

Votre entreprise a besoin d'un système d'exploitation cloud qui vous donne la possibilité de surveiller, gérer et orchestrer tous les environnements à l'aide d'une seule boîte à outils. La plupart des approches en matière de cloud hybride reposent sur la recherche de la meilleure façon de faire fonctionner de concert tous les éléments disparates : l'infrastructure traditionnelle de vos datacenters, les clouds publics et les fournisseurs de services cloud. Compte tenu des spécificités de l'environnement actuel du cloud, l'approche suivante a de meilleures chances de réussir :

  1. Choisissez une structure unique, un « système d'exploitation cloud », qui vous permettra de gérer les charges de travail sur site et dans le cloud.
  2. Modernisez vos environnements sur site conformément à cette structure.
  3. Choisissez uniquement des clouds publics et des CSP compatibles avec cette structure.

Le cloud privé est à la base d'une stratégie de cloud hybride. Le noyau idéal de cette base de cloud privé est un noyau d'infrastructure hyperconvergée. L'efficacité de cette approche contribue à ce que plus de 70 % des organisations réintègrent désormais les charges de travail sur site.

Nutanix offre le chemin le plus rapide vers un environnement hybride et multicloud

À l'ère de l'innovation numérique, de nombreuses entreprises doivent exploiter leurs applications et leurs données au sein d'un environnement hybride comprenant des clouds publics et des clouds privés sur site. Ce n'est pas forcément une tâche difficile. Le passage du cloud privé au cloud public peut poser certains défis, notamment la nécessité de gérer des réseaux complexes, de réorganiser les applications et de gérer plusieurs outils d'infrastructure pour différents clouds, dispositifs de sécurité, etc. Il est urgent de disposer d'une plateforme unique capable d'englober les clouds privés, distribués et publics afin que les opérateurs puissent gérer leurs applications traditionnelles et modernes à l'aide d'une plateforme cloud homogène.

Nutanix fournit la première plateforme hybride et multicloud du secteur offrant la flexibilité, la simplicité et la rentabilité nécessaires pour exécuter des applications sur des clouds privés ou des clouds publics multiples. Nutanix étend la simplicité et la facilité d'utilisation du logiciel d'infrastructure hyperconvergée (HCI) de Nutanix ainsi que la pile Nutanix complète aux clouds publics comme AWS et, bientôt, Azure. En utilisant la même plateforme pour les clouds privés et publics, Nutanix réduit considérablement la complexité opérationnelle liée à la migration, à l'extension ou à la migration de vos applications et de vos données entre les clouds. Les opérateurs peuvent utiliser un plan de gestion unifié pour gérer efficacement leur infrastructure de cloud privé et public gérée et exploitée comme un seul et même cloud.

Par où commencer ?

Créez votre cloud à votre façon, en quelques clics seulement. Exécutez instantanément toutes vos tâches informatiques sur une plateforme cloud unifiée avec Nutanix. Rendez-vous sur www.nutanix.fr/one-platform pour tester la plateforme dès aujourd'hui !

Ressources associées

Le mythe du cloud hybride

Les réponses aux 10 grandes questions sur la gestion cloud

Conception et construction de cloud hybride

Lectures rapides sur le cloud hybride

De l'avis général, le cloud hybride est l'avenir de l'informatique

Cloud hybride vs multi-cloud : comment faire la différence ?

Premiers pas avec l'infrastructure hyperconvergée (HCI)

Commençons !

Planifiez une démo personnalisée avec un consultant en solutions et découvrez comment Nutanix Enterprise Cloud peut transformer votre entreprise.