Qu'est-ce que la sécurité des applications ?

La sécurité des applications n'est pas une technologie individuelle en soi ; il s'agit plutôt d'un ensemble de bonnes pratiques, de fonctions et/ou de caractéristiques venant s'ajouter aux logiciels de l'entreprise pour aider à prévenir et à contrer les menaces des cyber-attaquants, des violations de données et d'autres sources. 

Il existe différents types de programmes, services et dispositifs de sécurité des applications qu'une entreprise peut utiliser. Les pare-feux, les systèmes antivirus et le chiffrement des données ne sont que quelques exemples d'outils servant à empêcher les utilisateurs non autorisés de pénétrer dans un système. Si une entreprise souhaite prévoir des ensembles de données spécifiques et sensibles, elle peut établir des politiques uniques de sécurité des applications pour ces ressources.

La sécurité des applications peut être intégrée à différents stades, mais l'adoption des bonnes pratiques se fait le plus souvent lors des phases de développement des applications. Cependant, les entreprises peuvent également exploiter différents outils et services après la phase de développement. Dans l'ensemble, des centaines d'outils de sécurité sont à la disposition des entreprises, et chacun d'entre eux répond à des besoins particuliers. Certains renforcent les modifications au niveau du codage, d'autres surveillent les menaces vis-à-vis du code et d'autres encore établissent le chiffrement des données. Sans compter que les entreprises peuvent choisir des outils plus spécialisés pour différents types d'applications.

Qu'est-ce que la sécurité des applications ?

Les avantages de la sécurité des applications

Les entreprises s'appuient sur des applications pour donner vie à pratiquement tout ce qu'elles font, c'est pourquoi la sécurité n'est pas un poste négociable. La sécurité des applications est d'une importance capitale pour les entreprises, notamment car elle permet de :
  • Réduire les risques provenant de sources internes et tierces.
  • Maintenir l'image de la marque en évitant aux entreprises la mauvaise publicité qu'engendre une violation de sécurité. 
  • Garantir la sécurité des données des clients et renforcer leur confiance.
  • Protéger les données sensibles contre les fuites.
  • Renforcer la confiance des investisseurs et des prêteurs.

Pourquoi les entreprises ont-elles besoin de la sécurité des applications ?

Les entreprises savent que la sécurité des datacenters est importante, de manière générale, mais peu d'entre elles ont mis en place des politiques de sécurité des applications bien définies pour faire face aux cybercriminels, voire même de les devancer. De fait, le rapport Veracode sur l'état de la sécurité logicielle a révélé que 83 % des applications testées (environ 85 000) présentaient au moins une faille de sécurité. En tout, Veracode a comptabilisé 10 millions de failles, ce qui démontre que la plupart des applications présentent une pléthore de failles de sécurité. 

L'existence de ces failles est pour le moins inquiétante, mais ce qui l'est encore plus, c'est lorsque les entreprises ne disposent pas des outils nécessaires pour empêcher que ces brèches ne soient exploitées par les cybercriminels. Pour être efficace, un outil de sécurité des applications doit à la fois être capable d'identifier les vulnérabilités et d'y remédier rapidement avant qu'elles ne se transforment en problème. 

Mais les responsables informatiques doivent aller au-delà de ces deux tâches fondamentales. En effet, identifier et corriger les failles de sécurité constituent le pain quotidien du processus de sécurité des applications, mais à mesure que les cybercriminels développent des techniques plus sophistiquées, les entreprises doivent garder une longueur d'avance, voire idéalement plusieurs, en s'équipant d'outils de sécurité modernes. Les menaces sont de plus en plus difficiles à détecter et encore plus préjudiciables à une entreprise, et il n'y a tout simplement pas de place pour des stratégies de sécurité obsolètes.

Pourquoi les entreprises ont-elles besoin de la sécurité des applications ?

Comprendre les types d'outils dédiés à la sécurité des applications

Aujourd'hui, les entreprises disposent de plusieurs options en matière de produits relatifs à la sécurité des applications, mais la plupart d'entre elles se classent dans l'une des deux catégories suivantes : les outils de test de sécurité, un marché bien établi qui a pour but d'analyser l'état de sécurité de vos applications, et les outils de « blindage » de sécurité, qui défendent et fortifient les applications pour rendre les tentatives de violations beaucoup plus ardues. 

Dans la catégorie des produits de contrôle de sécurité, il existe d'autres sous-catégories encore plus spécifiques. Tout d'abord, il y a des tests de sécurité des applications statiques, dont l'objectif est de surveiller des segments spécifiques du code durant le processus de développement de l'application, ce qui aide les développeurs à s'assurer qu'ils ne créent pas involontairement des failles de sécurité pendant ce processus.

Ensuite, il existe des tests de sécurité des applications dynamiques, qui détectent les failles de sécurité dans le code d'exécution. Cette méthode peut simuler une attaque sur un système de production et aider les développeurs et les ingénieurs à se défendre contre des stratégies d'attaque plus sophistiquées. Les tests statiques et dynamiques étant tous deux très intéressants, il n'est pas surprenant qu'une troisième sous-catégorie soit apparue, à savoir les tests interactifs, qui combine les avantages des deux autres.

Enfin, les tests de sécurité des applications mobiles détectent, comme leur nom l'indique, les failles survenant dans les environnements mobiles. Cette méthode est unique car elle permet d'étudier la manière dont un hacker peut utiliser le système d'exploitation mobile pour pénétrer dans le système et les applications qui y sont exécutées. 

Passons au « blindage » des applications. Le nom l'évoque, les outils de cette catégorie sont destinés à « blinder » les applications contre les attaques. Le concept semble rassurant, néanmoins il reste peu mis en pratique, surtout si on la compare aux outils de test. Nous allons tout de même détailler les principales sous-catégories qui lui sont relatives.

Tout d'abord, il y a la technologie runtime application self-protection (RASP), qui combine les stratégies de test et de blindage. Ces outils surveillent le comportement des applications à la fois dans les environnements desktop et mobiles. Les services RASP permettent aux développeurs de rester informés de l'état de la sécurité des applications grâce à un système d'alertes régulières, et peuvent même mettre une application à l'arrêt si l'ensemble du système est compromis.

Ensuite, les logiciels de brouillage et de chiffrement/d'anti-falsification du code et des applications constituent les deux catégories suivantes, qui servent essentiellement un objectif commun : empêcher les cybercriminels de violer le code d'une application.

Enfin, les outils de détection des menaces sont chargés d'analyser l'environnement dans lequel les applications fonctionnent. Cette catégorie d'outils peut ensuite évaluer l'état de cet environnement, détecter les menaces potentielles, et sert aussi à vérifier si un périphérique mobile a été compromis en utilisant les « empreintes digitales » spécifiques à l'appareil concerné.

Comment intégrer la sécurité des applications ?

Il ne fait aucun doute que pour concevoir la sécurité applicative la plus aboutie, il faut commencer par le code même. Il est crucial d'adopter cette approche de « sécurité dès la conception » si l'on espère obtenir un résultat fiable. Dans bien des cas, les vulnérabilités des applications trouvent leur source dans une architecture d'emblée compromise, car truffée de défauts de conception. La sécurité des applications doit donc être intégrée dans le processus de développement, autrement dit, dans le code. 

L'approche de sécurité par conception implique que vos applications éclosent et évoluent sur une base propre et bien protégée. Mais au-delà de cette méthode, il existe différentes bonnes pratiques en matière de sécurité des applications que les entreprises doivent garder à l'esprit lorsqu'elles peaufinent leur stratégie.

  1. Considérez votre architecture cloud, qu'elle soit publique ou sur site, comme vulnérable. Cet état d'esprit élimine l'insouciance et le faux sentiment de sécurité que créent la présupposition d'avoir un cloud suffisamment protégé. 
  2. Appliquez des mesures de sécurité à chaque composant de votre application et à chaque phase du processus de développement. Assurez-vous d'inclure les mesures appropriées à chaque composant spécifique.
  3. Une stratégie cruciale, bien que fastidieuse, consiste à automatiser les processus d'installation et de configuration. Même si vous avez déjà effectué ces processus auparavant, vous devrez les recommencer pour vos applications de nouvelle génération.
  4. Il ne suffit pas de mettre en place des dispositifs de sécurité. Veillez à les tester régulièrement pour vous assurer qu'ils fonctionnent correctement. En cas de violation, vous serez reconnaissant d'avoir pu détecter et corriger les failles éventuelles. 
  5. Profitez des solutions SaaS pour vous décharger des tâches de sécurité qui prennent du temps et vous recentrer sur des projets à plus forte valeur ajoutée. Le SaaS est non seulement relativement abordable, mais en plus, il ne nécessite pas une équipe informatique dédiée pour configurer les différents produits.
Comment intégrer la sécurité des applications ?
Qu'est-ce que la gestion des bases de données et comment fonctionne-t-elle ?

Ressources associées

Moderniser votre datacenter : une approche centrée sur la sécurité

La sécurité réseau orientée application

Construire des plateformes et services sécurisés avec Nutanix Enterprise Cloud

La sécurité d'abord : une stratégie de défense en profondeur

La sécurité réseau orientée application avec Nutanix Flow

Premiers pas avec l'infrastructure hyperconvergée (HCI)

Commençons !

Planifiez une démo personnalisée avec un consultant en solutions et découvrez comment Nutanix Enterprise Cloud peut transformer votre entreprise.