Clients

Kartesis Industries consolide sa restructuration IT avec Nutanix

En pleine réorganisation, le groupe industriel a unifié son informatique jusqu’alors répartie entre différents sites sur son nouveau siège en Haute-Savoie. Pour asseoir sa nouvelle stratégie, il a choisi une infrastructure Nutanix.

SECTEUR

  • Industrie

CHALLENGES

  • Consolidation des infrastructures IT

SOLUTIONS

  • Acropolis (AOS)
  • Prism

BENEFICES

  • Temps consacré à l’administration divisé par 4
  • Optimisation des performances des applications métiers
  • Évolutivité
  • Fiabilité

Société de décolletage, d’assemblage et de surmoulage, Kartesis Industries est née en 2013 du rapprochement d’entreprises familiales, spécialisées dans la fabrication de composants de précision principalement destinés à l’automobile. Présente aux États-Unis, au Mexique, en Turquie et en Slovaquie, la société est progressivement devenue un de principaux acteurs de son marché avec quatre sites industriels en France et autant à l’étranger. Elle emploie environ 450 collaborateurs pour un chiffre d’affaires d’environ 80 millions d’euros. Il y a deux ans, pour renforcer la cohésion du groupe et optimiser son fonctionnement, Kartesis Industries a décidé de regrouper ses sites français en un seul à Bonneville en Haute-Savoie (74). Elle a profité de l’occasion pour unifier ses infrastructures informatiques sur ce site qui est désormais son siège.

L’hyperconvergence favorise une meilleure utilisation des ressources, laquelle permet d’optimiser les performances, mais aussi les investissements

–Sami Gouasmi, Administrateur Réseaux de Kartesis Industries.

LE PROJET

La centralisation des infrastructures IT, jusqu’alors réparties entre les huit sites de la société, impliquait la mise en œuvre d’un nouveau socle au siège pour accueillir le parc applicatif de la société. « Le parc applicatif n’était pas remis en cause, précise en effet Sami Gouasmi, Administrateur Réseaux de Kartesis Industries. Toutefois, comme dans toute unification à partir de systèmes hétérogènes hérités de rachats et de fusions, une mise à niveau s’est parfois avérée nécessaire ».

Le socle retenu devait servir l’ensemble du groupe, sites internationaux compris, mais aussi héberger les applications de Bionnassay M&P Technology, société dont Kartesis Industries était actionnaire à hauteur de 25% au moment de la décision. Au total, la nouvelle infrastructure devait donc accueillir les 30 VM de Kartesis Industries auxquelles s'ajoutent les 50 VM de son partenaire. Après migration, remaniement et optimisation de son parc applicatif, l’administrateur réseau arrive finalement à un total de 105 VM et c’est sur Nutanix que la société a décidé de bâtir cette nouvelle organisation IT.

SOLUTION 

« L’hyperconvergence était une évidence, explique Sami Gouasmi. Toute notre veille technologique indiquait clairement que c’était la solution d’avenir. Elle nous permettait de beaucoup gagner en performances, grâce à la souplesse intrinsèque du concept. Avec l’hyperconvergence, je peux en effet basculer mes workload entre des disques normaux et SSD selon les besoins du moment alors qu’en infrastructure traditionnelle, je suis obligé de choisir l’un ou l’autre, sans possibilité de revenir à des disques normaux quand l’application est moins sollicitée. Cette meilleure utilisation des ressources permet d’optimiser les performances, mais aussi les investissements ».

Convaincu, l’administrateur réseau compare trois grandes solutions du marché avant d’opter pour Nutanix. « Nous avons tout de suite été impressionnés par le tableau de bord de gestion : simple et clair, il offre une vision d’ensemble qui simplifie incroyablement l’administration », se souvient Sami Gouasmi. Séduit également par la possibilité de choisir son hyperviseur, il avoue aussi avoir trouvé la solution Nutanix plus « rassurante » du point de vue technique. « Pouvoir monter en puissance aussi simplement par ajout de nœud et sans remise en cause de l’existant, constitue un véritable atout », ajoute-t-il. Débutée en février 2018, la migration sur trois nœuds Nutanix (30 TO de stockage) n’a pris que sept jours. Depuis, Kartesis Industries « peaufine » son IT pour optimiser les performances de son parc.

ET APRES ? 

Afin de rentabiliser ses investissements, la société a utilisé son ancienne infrastructure, encore sous garantie, pour constituer un PRA. « Sans cette contrainte, nous aurions directement adopté AHV, précise Sami Gouasmi. Malheureusement, cet existant n’est pas compatible avec l’hyperviseur de Nutanix. Nous allons donc devoir attendre le renouvellement de ce matériel pour basculer notre PRA sous trois nouveaux noeuds Nutanix et remplacer notre couche de virtualisation à cette occasion afin de gagner en performances et en fluidité, avec notamment des VM redémarrées instantanément »

En attendant, la société a déjà gagné en stabilité et en administration : là où il passait en moyenne quatre heures par jour, Sami Gouasmi consacre aujourd’hui moins d’une heure à la gestion de son infrastructure. « Nous avons aussi considérablement optimisé nos performances. Les utilisateurs sont ravis et s’ils sont contents, je suis content aussi », se réjouit-il.

LE MOT DU PARTENAIRE

Kartesis savait que l’hyperconvergence était une solution d’avenir qui répondait à ses besoins. Nous nous sommes contentés de les conforter dans leur décision en leur présentant les avantages des solutions Nutanix. Nous les avons accompagnés pendant toute la durée de la migration et jusqu’à la mise en place du PRA.

– Lydie Bolfa de Wingu