Clients

Fidal : Le développement et la mise en production des applications unifiés et simplifiés grâce à Nutanix

En s'appuyant sur les solutions Nutanix, Fidal a pu simplifier et automatiser une grande partie de son processus de développement et de mise en production des nouvelles applications. 

SECTEUR

 Juridique 

CHALLENGES

  • Standardiser les environnements de développement pour les développeurs 
  • Automatiser le passage des applications en production  

SOLUTIONS 

  • Acropolis OS
  • Prism
  • Calm 

BENEFICES 

  • Mise en place d'une politique de TEST/DEV. 
  • Simplification du cycle de création des nouvelles applications.  

Premier cabinet d’avocats en France en termes de chiffres d’affaires,Fidal compte aujourd’hui 2500 salariés répartis entre 90 bureauxpartout dans l’Hexagone. Étant multispécialiste, le cabinet doitaujourd’hui composer avec quelques centaines d’applications diversesdont plusieurs sont développées en interne. «Nous avons notre propreéquipe de développeurs. Il n’y a pas aujourd’hui de solutions du marchéqui correspond à nos besoins métiers spécifiques. Nous devons doncfaire du sur-mesure», explique Xavier Cotinat, ResponsableInfrastructure Système et Réseau de Fidal. Il précise : «Nous avons parexemple développé notre propre solution pour la protection desmarques».

Nous avons notre propre équipe de développeurs. Il n’y a pas aujourd’hui de solutions du marché qui correspond à nos besoins métiers spécifiques. Nous devons donc faire du sur-mesure. Nous avons par exemple développé notre propre solution pour la protection des marques

- Xavier Cotinat, Responsable Infrastructure Système et Réseau de Fidal

DEFIS 

Il fallait toutefois à ses développeurs un environnement de développement idoine. Jusqu’à présent, ces derniers développaient sur leurs propres postes ou des VM dédiées. Il n’y avait pas à proprement parler d’environnement de développement et de pré production permettant de centraliser et d'uniformiser le processus. «Depuis 2005 nous nous appuyons sur Citrix pour la virtualisation des postes de travail et de l’infrastructure. Nous avons étudié ces solutions pour mettre en place notre environnement de développement, de préproduction et de validation, mais il nous manquait des choses, notamment une gestion unifiée du stockage et des réseaux», raconte Xavier Cotinat. Il décide donc de se tourner vers des solutions d’hyperconvergence capables de centraliser ces différents aspects de l’infrastructure. Il fallait par ailleurs que cet environnement réponde aux attentes des développeurs, mais aussi à ceux des équipes opérationnelles qui souhaitaient automatiser un maximum de chose pour le passage en production. « Afin de répondre à ces problématiques, nous avons donc choisi de construire cet environnement sur une base Nutanix avec Vsphere de Vmware pour la virtualisation et NSX, du même éditeur, pour la gestion du réseau», explique Xavier Cotinat. 

RETOUR UTILISATEUR 

Fidal s’est ainsi équipé d’une infrastructure de deux fois trois noeuds en réplication asynchrone, associées à la solution Calm pour la gouvernance. «Nous avons recréé le même environnement que ce que nous utilisons en production. Il est ainsi possible de valider les nouvelles solutions que nous développons pour ensuite les déployer à isopérimètre sur les infrastructures de production», déclare Xavier Cotinat. C’est environ une dizaine de personnes qui va être amenée à travailler sur cet environnement. «Avec cette solution, nous gagnons en efficacité tant dans le processus de développement que pour la validation et la mise en production. Nous pouvons non seulement tester les solutions dans des conditions réelles d’utilisation, mais continuer à les améliorer en continu sans accroître la durée des processus de validation», assure Xavier Cotinat qui contente non seulement ses équipes de développement, mais également celles de production en facilitant tout le processus de conception d’une application, de sa création à sa mise en production à l’échelle en passant par toutes les phases intermédiaires. 

ET APRES ? 

Pour la suite, Fidal est aujourd’hui engagé dans un vaste plan directeur de la DSI qui court sur les 5 prochaines années avec en ligne de mire la refonte de la sécurité et ensuite de toute l’infrastructure informatique. «Nous avons découvert l’hyperconvergence avec Nutanix et nous allons surement continuer dans cette voie-là », déclare Xavier Cotinat. Dans le cadre de la refonte de la DSI, il prévoit notamment de faire converger les problématiques d’infrastructure et d’applications qui étaient jusqu’à présent gérées indépendamment et d’adopter une stratégie de cloud hybride, notamment avec l’adoption d’Office 365.