Clients

Autodistribution fait confiance à Nutanix pour accompagner sa croissance 

Freiné dans sa croissance par une infrastructure trop complexe à faire évoluer, le spécialiste de la pièce détachée pour automobiles bascule ses 600 VM sur un environnement Nutanix afin de gagner en simplicité. 

SECTEUR

  • Automobile   

CHALLENGES

  • Gagner en scalabilité
  • Simplifier la gestion de l’infrastructure   

SOLUTIONS

  • Nutanix Acropolis
  • Nutanix Prism
  • Nutanix AHV     

BENEFICES

  • Temps passé sur l’administration réduit de 50%
  • Montée en charge simplifiée
  • Évolutivité 

Autodistribution est la filiale de PHE (Parts Holding Europe), leader dans le domaine de la distribution indépendante de pièces détachées pour véhicules légers et poids lourds en Europe de l’Ouest. Avec un chiffre d’affaires d’environ 1,8 milliard d’euros en 2019, le Groupe affiche une belle croissance sur l’année de plus de 22%. Il emploie 7 500 collaborateurs, majoritairement en France. Principale filiale du Groupe, Autodistribution gère non seulement sa propre informatique mais aussi tous les sujets IT qui ont une valeur pour l’ensemble des filiales du Groupe. Au total, ses datacenters hébergent plus de 600 VM, dont 200 pour les environnements de développement et de recette. Son parc applicatif comprend entre 250 et 300 applications différentes du marché mais aussi des solutions développées sur mesure. 

La force de Nutanix réside avant tout dans la qualité d’intégration de sa solution. On n’est pas dans une suite de LEGOs dans laquelle on se perd. Tout est parfaitement intégré avec des interfaces simples et très intuitives

– Fabrice Demange, Directeur des Opérations Infrastructures et Support Informatique d’Autodistribution.

LE PROJET

Victime de sa réussite, Autodistribution enregistre une très forte croissance de la demande d’outils informatiques, laquelle entraîne fort logiquement de nouveaux besoins en capacité. Équipée d’une infrastructure classique, la société a envisagé la fuite en avant : plus de serveurs, plus de stockage, plus de switchs… Mais Fabrice Demange, Directeur des Opérations Infrastructures et Support Informatique, a finalement clos le débat, principalement à cause de la connexion fibre optique des baies : « Ces technologies ne sont pas faciles à maintenir ou à débugger le jour où on est confronté à un problème. Or, nous n’avons qu’une personne en interne qui maîtrise le sujet. Ce n’était tout simplement pas possible de continuer à croître en faisant reposer toute la connaissance du stockage de l’entreprise sur un seul collaborateur. D’autant que la fibre optique coûte cher et qu’ajouter de la capacité revenait à tirer sur le fil de la pelote : il faut ajouter de la bande passante, des switchs, etc. C’est sans fin ». 

Décidée à aborder la problématique de l’infrastructure autrement, la société profite d’un renouvellement de matériel vieillissant pour revoir sa copie. « Nous avons des équipes réseau, infrastructure, exploitation, etc. de petite taille, ajoute Fabrice Demange. Nous avons donc besoin de technologies qui soient simples à maintenir. En nous offrant la possibilité de nous libérer de la fibre optique pour faire du stockage réparti, l’hyperconvergence répondait parfaitement à nos besoins ». Après étude du marché, Autodistribution retient la solution de Nutanix. 

SOLUTION

« Nutanix était le système le plus intégré et le plus facile d’accès en termes de formation, précise le Directeur des Opérations Infrastructures et Support Informatique. Parallèlement, nous n’étions pas obligés de changer notre fournisseur de matériel, Lenovo, ce qui voulait dire pas de nouvelle acquisition de compétences. Enfin, nous rencontrions également des difficultés avec notre solution de virtualisation : elle ne nous permettait plus de mettre en place certaines fonctionnalités, comme la micro-segmentation, à moins d’implémenter de nouveaux composants un peu complexes. Nous en avons donc profité pour l’abandonner au profit d’AHV ». 

Accompagné par S-Cube, filiale de SPIE, Autodistribution a réalisé sa migration en deux grandes étapes avec un premier cluster de 3 noeuds implémenté fin 2019 qui a servi de POC et permis aux équipes de monter en compétence. En mars 2020, elle a entamé la seconde phase avec la mise en oeuvre de 15 noeuds supplémentaires, répartis sur 4 clusters. Réalisée à l’aide de l’outil fourni par Nutanix, Move, la migration a été exécutée sans difficulté et de façon complètement transparente. « On a même profité de fonctionnalités Nutanix, comme Files, pour nettoyer certains systèmes historiques », poursuit Fabrice Demange. 

ET APRES ?

Après quelques mois de recul, Fabrice Demange se félicite de disposer « d’une infrastructure dont il n’entend plus parler, preuve que tout fonctionne bien. On voit tout de suite que Nutanix n’est pas une suite de LEGOs dans laquelle on se perd. Tout est parfaitement intégré avec des interfaces simples et très intuitives ». Résultat, Autodistribution a réduit de moitié le temps consacré à l’administration de son environnement virtualisé. 

Fort de cette réussite, la société envisage maintenant d’intégrer sa nouvelle infrastructure à sa chaîne DevOps en adaptant notamment ses scripts existants à Karbon, environnement Kubernetes intégré à la plateforme Nutanix. À l’étude également, la mise en oeuvre d’un PRA dans le cloud, prévue pour 2021. 

Nous avons accompagné Autodistribution pendant la phase de configuration technique pour les achats et lors de l’implémentation. Pendant toute la phase de migration, nous avons également assuré le support et un transfert de compétences afin de leur permettre de devenir rapidement autonomes

– Benjamin Roudaut de S-Cube