Clients

Alfa-safety passe à la vitesse supérieure en migrant sur Nutanix   

Le spécialiste de l’hébergement d’applications Web critiques très exigeantes en performances a choisi Nutanix pour moderniser son infrastructure de cloud privé et enrichir son offre de nouvelles solutions. 

SECTEUR

  • Services IT  

CHALLENGES

  • Renouveler l’infrastructure d’hébergement de cloud privé 
  • Optimiser les performances
  • Gagner en flexibilité  

SOLUTIONS

  • Acropolis OS
  • Nutanix Prism
  • Nutanix AHV  

BENEFICES

  • Baisse des couts de revient de 30%
  • Simplicité d’administration
  • Optimisation des performances
  • Nouvelles offres reposant sur les fonctionnalités embarquées dans Nutanix
  • Évolutivité de l’infrastructure  

Hébergeur et infogéreur, Alfa-safety a pris un tournant stratégique avec l’arrivée de Christophe Le Jeune. Lorsqu’il rachète la société en 2015, il se spécialise dans les applications Web critiques en 24/7 ayant de fortes exigences en SLA et performances. Au passage, il développe une expertise pointue dans le domaine du DevOps afin d’accompagner ses clients dans une démarche de déploiement continu sous Docker et Kubernetes. Payante, cette stratégie a rapidement porté ses fruits puisque cinq plus tard, Alfa-safety enregistre une croissance annuelle de 20 à 30%, avec un chiffre d’affaires qui aujourd’hui a dépassé le million d’euros en 2019. « Nous sommes une équipe réduite de 12 personnes, mais exclusivement composée d'experts très pointus et polyvalents », précise Christophe Le Jeune, Directeur Général d’Alfa-safety. 

Contrairement aux géants du secteur, Nutanix a su garder une relation de proximité avec ses clients, avec de vrais interlocuteurs, compétents, impliqués et disponibles. À l’heure du bilan, ça compte aussi

– Christophe Le Jeune, Directeur Général d’Alfa-safety.

LE PROJET

Afin de s’adapter à la demande de ses clients, Alfa-safety propose un hébergement sur le cloud public depuis deux ans environ. Mais 80% de son activité repose toujours sur son propre cloud avec des infrastructures virtualisées, conçues pour la très haute disponibilité. Avec l’arrivée de nouveaux clients, ce pourcentage évolue, mais une forte proportion privilégie encore l’hébergement dans le cloud privé.

Le succès de la stratégie mise en place par Christophe Le Jeune ayant entraîné une recrudescence des besoins en capacité, la société a profité de la fin du cycle de vie de sa plateforme pour remettre à plat ses choix techniques. « Dans un premier temps, nous avons envisagé de remplacer cet existant par une nouvelle génération des solutions déjà en place, explique Christophe Le Jeune. Notre objectif était de faire un bond en performances, de simplifier la gestion et de gagner en flexibilité afin de pouvoir ajouter facilement de la capacité ou encore déployer rapidement de nouveaux environnements pour nos clients. Au départ, Nutanix ne faisait même pas partie de l’appel d’offres. Mais à la suite d’une présentation de la plateforme et de rencontres avec des clients, nous nous sommes intéressés à la solution et c’est finalement celle que nous avons retenue pour renouveler notre infrastructure ». 

SOLUTION 

Avant d’assister à la présentation, Christophe Le Jeune était en effet persuadé que Nutanix ne rentrerait pas dans son budget, notamment à cause du cout de la plateforme cumulé à celui de sa couche de virtualisation existante. « AHV a vraiment été l’argument déterminant, explique-t-il. Pour des raisons à la fois économiques et techniques. Cela étant, notre métier d’exploitant ne nous permet pas de faire de compromis sur la qualité : si Nutanix n’avait pas été à la hauteur, nous ne l’aurions pas pris ». Au passage, Alfa-safety a hérité aussi d’une nouvelle flexibilité, permettant à la fois de monter en charge facilement et de déployer une nouvelle VM très vite.

Débutée en janvier 2020, la migration d’un premier lot de 200 VM a duré environ 2 mois. Elle a été réalisée de nuit, sans coupure et sans aucun impact avec des procédures automatisées demandant très peu d’interventions humaines. Un second lot de 100 VM supplémentaires est en cours de migration. Pour cette première étape, Alfa-safety a déployé 5 noeuds Nutanix dotés de 2 To de RAM. Concluante, l’opération s’est très vite concrétisée par de nombreux bénéfices dont une baisse des couts de revient de l’ordre de 30% et une simplification de l’administration. « L’hyperconvergence offre aussi une gestion plus fine des ressources d’autant que Nutanix propose des tableaux de bord très simples à lire qui offrent une vue synthétique sur laquelle on peut capitaliser pour optimiser le remplissage de la plateforme », ajoute Christophe Le Jeune.

ET APRES ? 

Avec les nouveaux clients déployés en parallèle de la migration, Alfa-safety a finalement consommé sa plateforme plus vite que prévu. Victime de son succès, elle a opéré un premier « upgrade ». Elle déploie même un second site pour proposer à ses clients des architectures réparties en actif/actif et une offre de PRA peu coûteuse grâce aux fonctionnalités embarquées dans Nutanix. Le module de stockage fichier Files est également très largement utilisé. « Contrairement aux géants du secteur, Nutanix a su garder une relation de proximité avec ses clients, avec de vrais interlocuteurs, compétents, impliqués et disponibles. À l’heure du bilan, ça compte aussi dans les atouts de la solution », conclut le Directeur Général d’Alfa-safety.